Présentation

L’abandon scolaire et les difficultés d’apprentissage sont susceptibles d’influencer le développement et l’intégration sociale des jeunes. Environ 37 % de ceux qui n’achèvent pas leurs études secondaires connaissent des périodes de chômage après leur départ de l’école. De plus, certaines études ont montré que les jeunes qui ont un faible niveau d’éducation sont plus à risque d’avoir des problèmes de santé physique. Par ailleurs, la sous-scolarisation est associée à des coûts importants pour notre société dont le manque à gagner en termes de revenus fiscaux et l’accroissement de la demande de services sociaux.


Mes projets de recherche visent à répondre, entre autres, aux questions suivantes : Quelles sont les conditions des milieux scolaire et familial qui favorisent la motivation et la réussite des élèves? Les récompenses données aux élèves favorisent-elles leur motivation, leur persévérance et leur réussite à l’école? Les comportements et les valeurs des amis encouragent-ils la motivation et la réussite scolaires? L’intégration des élèves en difficulté en classe ordinaire favorise t-elle la motivation de ces derniers? Les centres de la petite enfance contribuent-ils à améliorer la motivation et la réussite scolaires des élèves issus de familles à faible revenu? Les activités parascolaires sont-elles importantes pour favoriser la motivation et la réussite scolaires?

 

Les connaissances acquises à partir de mes projets de recherche permettront d’intervenir non seulement auprès des jeunes qui éprouvent des difficultés à l’école, mais elles pourront aussi être utilisées pour soutenir les parents et les enseignants dans leurs efforts pour favoriser la réussite scolaire des élèves.