Présentation

Le secteur de recherche principal de la professeure Makdissi consiste à vérifier et à préciser les liens entre la compréhension des histoires présentées à l'oral chez l'enfant âgé de 3 à 6 ans et la compréhension en lecture une fois l'âge scolaire atteint. Cette chercheuse vise à fixer des objectifs de développement à établir dès le préscolaire pour favoriser l'apprentissage ultérieur de la lecture à l’âge scolaire. Dans cette perspective, les axes du développement de l’enfant observés sont, entre autres domaines, la construction des inférences causales, la structuration des récits rappelés ou inventés, puis le sens des connecteurs et des anaphores utilisés par les jeunes enfants. Un autre secteur d’intérêt est la recherche en intervention auprès de l’enfant sourd ou en difficultés langagières. À ce sujet, le questionnement de cette chercheuse se porte sur le développement du langage oral chez le jeune enfant sourd ou en difficultés langagières d’âge préscolaire en lien avec l’émergence de la littératie. Contribution à l’avancement des connaissances scientifiques : Les travaux de recherche de la professeure Makdissi concernant la lecture interactive ont montré que la discussion en cours de lecture peut soutenir la complexification des relations causales chez le jeune enfant d’âge préscolaire. Une approche pédagogique a également été développée en ce sens. En outre, ses recherches ont déjà permis la construction d’une grille de développement de la structure de récit et une grille de l’utilisation des connecteurs chez l’enfant d’âge préscolaire.

Affiliations

Chercheure
Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire (CRIRES)
Chercheure
Groupe de recherche et d’intervention auprès de l’enfant sourd (GRIES)

Actualités

Catherine Montminy (à droite) accompagnée de deux enseignantes de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup, Vicky et Marjolaine