7 février 2019

L'innovation pédagogique au coeur d'une rencontre avec Didier Paquelin

Professeur au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage et titulaire de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) en pédagogie de l’enseignement supérieur, Didier Paquelin a coanimé une activité d’échange et de réseautage des titulaires de CLE, le 10 janvier dernier au pavillon La Laurentienne.

 

«Vingt et un titulaires ont participé à cette demi-journée, une initiative du Vice-rectorat aux études et aux affaires étudiantes (VREAE) et du Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation, explique Didier Paquelin. L’exercice fut une réussite.

 

Dans le cadre de sa pratique, Didier Paquelin conduit des études et des activités de recherche. Il travaille également à la mise en place de cours. Sa CLE et celle de la professeure Miriam Lacasse, toutes deux orientées vers la pédagogie de l’enseignement supérieur, ont un mandat qui rejoint possiblement les acteurs de l’ensemble des facultés du campus. «C’est pourquoi certaines actions que nous conduisons sont offertes à toutes et à tous, indique-t-il. J’ai notamment mis en place, en collaboration avec Steve Vachon du Bureau de soutien à l’enseignement, le cours Préparer ses premières interventions en enseignement: pédagogie universitaire. J’ai aussi dirigé une dynamique de co-design de cours avec les étudiants, appuyée par un journal d’apprentissage. Un projet de recherche qui vient de débuter avec le titulaire de la CLE en éducation de la foi, Yves Guérette, vise à documenter la notion d’“adulte” aujourd’hui et demain, dans différentes dimensions, pour analyser ce que pourraient être les pratiques de formation des adultes et leur accompagnement.»

 

La rencontre du 10 janvier comprenait deux volets: une séance de remue-méninges sur l’innovation en formation et les différentes formes qu’elle peut prendre, et une activité d’échanges, en petits groupes de trois personnes, sur les projets en cours.

 

Pour en savoir plus, consultez l'article  du Fil du 5 février 2019.