7 novembre 2018

Inauguration d'un laboratoire d'observation des comportements humains à la Faculté

Fernand Gervais, doyen de la Faculté des sciences de l’éducation, Frédéric Guay, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en motivation, persévérance et réussite scolaires, Catherine Ratelle, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les pratiques parentales et les trajectoires scolaires et vocationnelles, et Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation, ont procédé au lancement des activités du laboratoire. Photo : Jacques Beardsell

L’Université Laval a inauguré le mercredi 3 octobre en présence de Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation, et de Fernand Gervais, doyen de la Faculté des sciences de l’éducation, le Laboratoire de recherche sur les relations sociales, la motivation, la réussite et la persévérance scolaires. Unique au Canada, cette infrastructure à la fine pointe de la technologie cherche à répondre de manière innovante à des questions actuelles sur l’importance des relations sociales (p.ex. les parents, les enseignants et enseignantes, les pairs) sur les cheminements scolaires et professionnels.

 

Ce projet financé en grande partie par la Fondation canadienne pour l’innovation a aussi bénéficié d’un investissement de plus de 200 000$ de l’Université. Il a été initié par les titulaires de deux chaires de recherche du Canada, Catherine Ratelle et Frédéric Guay, qui se consacreront à la poursuite de leurs recherches dans leur domaine respectif. Catherine Ratelle réalise ses travaux sur la parentalité et le développement scolaire et vocationnel et Frédéric Guay travaille sur la problématique de la motivation et de la réussite scolaires. Des chercheurs et chercheuses d’autres disciplines seront aussi appelés à collaborer aux travaux.

 

Le laboratoire permettra d’étudier le comportement de participants à travers diverses situations de la vie courante. Des capteurs neurophysiologiques faciliteront la compréhension de leurs réactions. « L’activité neurophysiologique représente une mesure plus précise que les réponses d’un questionnaire administré traditionnellement auprès d’élèves quand vient le temps de sonder, par exemple, leur degré de motivation en classe», souligne Frédéric Guay. « De plus, l’évaluation en temps réel de l’activité neurophysiologique des élèves pourrait mener à des interventions inédites en classe. L’enseignant qui noterait une baisse de motivation chez ses élèves, à partir des données neurophysiologiques disponibles sur tablette numérique, serait en mesure de moduler ses pratiques pédagogiques pour maintenir leur motivation. » 

 

Le laboratoire comprend une salle d’observation aménagée en un espace de vie authentique qui comprend une salle à manger et un salon. « Cette salle, en reproduisant l’environnement familial des participants, sera propice aux interactions, lesquelles sont filmées grâce à des caméras habilement dissimulées afin que les participants s’expriment et se comportent de façon naturelle », précise Catherine Ratelle. Le laboratoire comprend par ailleurs une salle de contrôle permettant de programmer les angles des caméras et d’analyser les comportements des participants grâce à des logiciels de gestion et de traitement des séquences vidéo. Également, une salle d’observation des discussions de groupe a été aménagée avec un écran de projection et une table de conférence pouvant accueillir les participants et participantes.

 

La Faculté et l'Université sont fières de la mise sur pied de ce laboratoire qui rejoint les objectifs du plan stratégique institutionnel 2017-2022. La qualité et le caractère avant-gardiste de ses équipements et de ses installations seront propices au lancement de projets de recherche d’envergure auxquels pourront participer les chercheurs et chercheuses d’ici et d’ailleurs, du domaine de l’éducation et en provenance d’autres horizons.

 

Félicitations à Mme Ratelle et M.Guay !

 

Cette nouvelle a fait l'objet d'un article sur Ulaval nouvelles que vous pouvez consulter ici.