13 décembre 2023

Recherche : Mélissa Côté désire aider... les personnes proches aidantes



Les troubles liés à l’usage d’une substance (TUS) et aux jeux de hasard et d’argent (TJHA) entraînent des conséquences négatives graves dans la vie des personnes concernées et leur entourage : les personnes proches aidantes (PPA). Malgré la gravité des impacts, peu de ressources sont mises à la disposition de ces proches. Dans le cadre d’un projet de recherche soutenu par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), la professeure adjointe de la FSÉ Mélissa Côté et son équipe tenteront d’identifier des moyens pour les soutenir, en plus d’outiller les personnes intervenantes du milieu de la proche aidance au Québec.

 

En dépit de la gravité des conséquences négatives dans leur vie, les PPA en dépendance souhaitent s’investir auprès de leur proche en apprenant des stratégies d’adaptation concrètes et ce, afin de mieux leur venir en aide. Bien que quelques programmes d’intervention existent, une récente recension des écrits relève la nécessité de continuer de développer des programmes leur étant spécifiquement destinés. Le manque d’intervention leur étant dédié se reflète aussi dans la pauvreté de l’offre clinique spécifique à travers le Québec.

 

Objectifs poursuivis

  • Documenter la perception des PPA en contexte de TUS /TJHA dans leur rôle « d’aidant » au quotidien;
  • Coconstruire une intervention dédiée aux PPA en contexte de TUS/TJHA;
  • Réaliser une implantation de cette intervention;
  • Documenter de façon exploratoire l'évolution des PPA à la suite de l'intervention reçue.

Le projet sera réalisé en partenariat avec des PPA, des personnes intervenantes et des gestionnaires provenant de sept établissements spécialisés.

 

Soutenir les personnes proches aidantes et le milieu

Les retombées attendues de ce projet consistent en une meilleure reconnaissance de la réalité singulière et complexe des personnes proches aidantes et l’amélioration de leur santé psychologique et physique. Le projet permettra en plus d’outiller les personnes intervenantes et les milieux œuvrant auprès des clientèles vulnérables, et ainsi soutenir le développement des meilleures pratiques en matière de proche aidance au Québec.

 

LA SUBVENTION EN BREF

Organisme subventionnaire : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC)

Programme de financement : Actions concertées – Programme de recherche sur la proche aidance (volet Projet de recherche)

Chercheuse principale : Mélissa Côté

Cochercheuses et cochercheur : Nadine Blanchette-Martin, Audrey-Anne Dumais Michaud, Francine Ferland, Karine Gaudreault, Myriam Laventure, Chantal Plourde et Joël Tremblay

Projet intitulé : La reconnaissance des personnes proches aidantes en contexte de dépendance : de l’auto-reconnaissance à la coconstruction, à l'implantation d’une intervention leur étant dédiée

Montant : 244 646 $

Durée : 4 ans