26 juin 2008
À la mémoire de M. Raymond Laliberté, professeur émérite retraité de la FSÉ

Le 8 juin 2008 est décédé M. Raymond Laliberté, professeur retraité de la Faculté des sciences de l’éducation.

 

 

Gérard-Raymond Laliberté était politicologue, diplômé de l'Université de Montréal et de l'Université Laval. Après des études de pédagogie, le professeur Laliberté s'inscrit à la maîtrise puis au doctorat en sciences sociales (science politique) à l'Université Laval. Il obtient un Ph. D. en 1981. Il amorce sa carrière comme enseignant au primaire et au secondaire. En 1962, il devient conseiller pédagogique à la Centrale de l'enseignement du Québec (CEQ). Tous se souviendront que le professeur Laliberté a été président de la Centrale de 1965 à 1970, dans des moments de grands bouleversements sociaux et politiques. Le professeur Laliberté a participé à toutes les tribunes d'alors et son empreinte sur la définition de l'enseignement au Québec a été essentielle et remarquable. En 1973, il entreprend une carrière académique à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval. Sa formation et son expérience exceptionnelle en font un pédagogue recherché. De façon concomitante, il siège au sein de nombreux comités du ministère de l'Éducation du Québec sur l'enseignement et sur la formation des maîtres. Il ne cessera toutefois de participer à la vie politique du Québec par son engagement manifeste envers les besoins et les aspirations des classes populaires. De 1971 à 1974, il est président du NPD-Québec et, quelques années plus tard, vice-président du Mouvement socialiste. Le professeur Laliberté a publié de nombreux articles sur le syndicalisme universitaire, sur la sociologie de l'enseignement et sur le nationalisme. Le professeur Gérard-Raymond Laliberté était un intellectuel et un humaniste d'une qualité exceptionnelle. Son apport à la définition du Québec contemporain est important et indéniable.