Présentation

Mes travaux de recherche portent principalement sur les transitions professionnelles (de l’école au travail, mais aussi du travail à l’école), la formation professionnelle et technique, la construction identitaire des jeunes, ainsi que sur les processus et les effets du counseling d’orientation. Depuis 2010, je m’occupe essentiellement d’un projet portant sur l’évolution du rapport au travail de jeunes adultes en phase de transition école-emploi, en collaboration avec les professeures G. Fournier et L. Saint-Arnaud. Dans cette recherche longitudinale, financée par le CRSH, nous nous intéressons à la manière dont les adultes émergeant-e-s en fin de formation professionnelle ou technique se représentent le monde du travail et s’y rapportent, ainsi qu’à l’évolution de cette représentation et de ce rapport durant le processus d’insertion professionnelle. Le but de l’étude est aussi de cerner les valeurs que les jeunes recherchent dans le travail et l’importance qu’elles et ils lui attribuent comparativement à leurs autres sphères de vie, afin d’appréhender le rôle que joue le travail dans leur construction identitaire. Une attention particulière est également portée aux situations de décalage entre les attentes vis-à-vis du travail et la réalité de l’expérience d’insertion professionnelle, ainsi qu’aux effets de ces décalages sur l’identité des jeunes. Depuis 2014, je mène un autre projet, financé par le FQRSC, portant cette fois-ci sur la transition entre emploi et école. Dans ce cadre, je m’intéresse à ce qui motive des jeunes adultes à quitter leur emploi afin de se réorienter en passant pas une formation professionnelle ou technique. Il s’agit aussi de comprendre les sens que prennent le retour aux études et la réorientation dans leur parcours, d’analyser cet événement en fonction des autres sphères de vie et de vérifier s’il existe des différences liées au sexe, à la formation, à la situation familiale et à l’âge. Enfin, les travaux de recherche des étudiant∙e∙s que je supervise s’inscrivent dans le cadre du « Laboratoire sur les transitions socioprofessionnelles et la construction identitaire des jeunes adultes ».