25 septembre 2018

Monsieur Mohamed Lamine Dioubate, un nouveau PhD, membre de la CREÉ



Le 25 septembre 2018, à l’Université Laval, M. Mohamed Lamine Dioubate, étudiant au doctorat en administration et évaluation en éducation a soutenu sa thèse de doctorat avec grand succès.

Le titre de sa thèse est : «Prise de décision des parents à retirer leur enfant de l’école en milieu urbain guinéen : cas de la préfecture de Kindia».  L’objectif principal de celle-ci est d’analyser les motifs invoqués par les parents qui retirent leur enfant de l’école et de mieux saisir les perceptions parentales qui sont reliées à cette décision.

M. Jean-François Cardin, vice-doyen aux études de 1er cycle de la Faculté des sciences de l’éducation, de L’Université Laval présidait l’événement.

Le comité du jury était composé de Mme Lucie Héon, directrice de recherche (Université Laval)• Mme Annie Pilote, examinatrice (Université Laval). Mme Rollande Deslandes, examinatrice (Université du Québec à Trois Rivière, présente à distance); M. Dieudonné Musa, examinateur externe, (Université de Kinshasa, présent à distance).

C’est devant des membres de la communauté de recherche et d’entraide en éducation (CREÉ), sa conjointe et ses amis que les membres du jury ont recommandé à l’unanimité à la faculté des études supérieures de l’Université Laval de décerner à Mohamed Lamine Dioubate le grade de Philosophiae Doctor en sciences de l’éducation.

Toutes nos félicitations à Mohamed Lamine Dioubate de la part de la CREÉ.




Photo de Pauline Jean: de gauche à droite :M. Jean-François Cardin, Rollande Deslandes (à l’écran), Mohamed Lamine Dioubate, Lucie Héon (directrice de recherche); Annie Pilote (examinatrice); Dieudonné Musa (examinateur, absent sur la photo)