Comment se préparer au TECFÉE

Vous trouverez sur le site de l’organisme chargé d’administrer le TECFÉE, le CÉFRANC, deux guides préparatoires qui contiennent une description des deux épreuves du test et une présentation des modalités de passation.

Pour ce qui est du questionnaire à choix multiple, il est essentiel de lire attentivement le guide préparatoire du CÉFRANC, car il contient des indications précises sur le contenu du test et sur la forme des questions. Pour se préparer au test, il est possible d’utiliser les ressources offertes en ligne par l’Office québécois de la langue française.

 

On peut ainsi réviser la plupart des éléments de contenu visés par le TECFÉE en consultant la Banque de dépannage linguistique de l’OQLF et faire certains des exercices énumérés sous la rubrique « Liens utiles ». Signalons également le site du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD), qui contient de nombreux exercices ou jeux interactifs.

 

Pour se préparer à l’épreuve de rédaction, il n’y a rien de mieux que d’entretenir et de renforcer ses habiletés d’écriture. Les candidates et les candidats ont donc tout intérêt à s’entraîner à produire un texte de 350 mots en moins de deux heures et demie. Il est essentiel de prévoir une bonne quinzaine de minutes à la fin de l’épreuve pour réviser son texte. Il faut le relire pour s’assurer avant tout qu’il est clair, c’est-à-dire que le lecteur peut le comprendre sans effort parce qu’il est bien structuré, que les idées sont présentées de manière progressive et que les phrases sont bien construites. Pour ce faire, on peut imaginer que le texte est destiné à un lecteur fictif qui serait, par exemple, une étudiante ou un étudiant de première année d’un programme de formation à l’enseignement. Il importe de faire une autre relecture afin de s’assurer que le texte ne contient aucune erreur d’orthographe : on relit chaque phrase en s’arrêtant notamment sur les mots qui doivent s’accorder (verbes, adjectifs, participes passés, déterminants, etc.). On peut aussi se préparer à l’épreuve de rédaction en écrivant quelques textes courts à l’ordinateur pour profiter des « conseils » d’un correcteur informatique.

Le texte à produire doit porter sur un thème lié au monde de l’éducation ; même s’il ne s’agit pas d’un examen qui viserait à vérifier des connaissances précises, il est conseillé de lire au préalable quelques articles sur l’éducation et la profession enseignante ou de relire certains recueils de textes utilisés en première année du programme, afin de nourrir sa réflexion. On trouvera plusieurs articles intéressants dans les deux sites suivants :

 

 

  • le bulletin Formation et profession du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).

 

Note

  • pour l’épreuve de rédaction (TECFÉE-1), les candidats disposent de 2 heures 30 minutes pour produire un texte de 350 mots ;
  • pour le QCM (TECFÉE-2), les candidats disposent de 90 minutes pour répondre à 60 questions à choix multiple.